Q : 

Faut-il percer la poche des eaux pendant le travail ?

postée et vue 6894 fois

Pendant le travail, si la poche des eaux ne s'est pas encore rompue, faut-il laisser la sage percer la poche des eaux ou mieux vaut-il attendre que la poche des eaux ne se rompe naturellement ?

F6b20ac4a9d87562aa887faf79a83de0
603 pts
Actuellement 3 réponses
trier par

Le contrôle...c'est typique de l' obstétrique actuelle...

Pour BB1, BB3 et BB4, la poche s'est rompue d' elle même juste avant la dilatation complète et l' envie de pousser. Pour mon dernier, je suis passée de 6cm à 10cm sur cette seule contraction, celle qui a provoqué la rupture de la poche.

Nous sommes d' accord pour dire qu' après la rupture, les contractions sont plus douloureuses. En laissant la poche se rompre naturellement, dans le cadre d' un accouchement qui se déroule bien, notre organisme a libéré suffisement d' endorphines pour supporter cette douleur, alors que si on perce la poche prématurement, notre corps n' est pas encore prêt et cela induit des douleurs qui peuvent devenir insupportables. Je n' en vois donc pas l' intérêt en cas d' accouchement physiologique.

Ceci dit, le problème de la douleur n' entre plus en ligne de compte dans le cas d' un accouchement sous péri et c'est donc un cocktail assez classique pour pallier aux effets de la péridurale : rupture artificielle+ocyto+épisio...

71df5cb04aff6e77f4b1fcce313cf105
146 pts
1 personne trouve cette réponse interessante
Trouvez-vous cette réponse interessante ? oui | non
  • q Voir les 5 commentaires
  • Sandra73 La procidence du cordon : la poche est rompue artificiellement alors que le bébé n' est pas encore engagé dans le bassin, le cordon glisse et sort avant sa tête, il est comprimé, il s' agit là d'un risque vital pour le bébé. Multiplier le risque infectieux : une rupture mécanique entraîne une exposition aux germes et la maman peut se retrouver avec une porte ouverte à une infection durant des heures. Les souffrances foetales : regardons les chiffres : le taux de souffrances foetales monte en flèche suite à la rupture artificielle de la poche des eaux, ce qui a pour conséquence colatérale d'augmenter le nombre de césariennes en urgence.
    il y a plus de 5 ans
  • Nono Merci Sandra73 pour ta réponse.
    il y a plus de 5 ans
  • ecrire un commentaire

La rupture artificielle des membranes peut s'averer utile quand le travail n'avance plus, que la dilatation stagne. Elle permet d'accélérer le travail, mais pas de manière tres significative, une demi-heure en moyenne il me semble. Et les contractions utérines sont ressenties de manière plus douloureuses par la maman. Donc autant eviter si tout va bien;)

Les bébés qui naissent avec la poche des eaux sont dits "coiffés", et c'est un signe de chance! Pour ce qui est de la procidence, il faut savoir qu'en règle générale on rompt la poche quand la tête du bébé basse, c'est a dire posée sur le bassin. Le risque de procidence existe aussi sur une rupture spontanée. Biensûr a partir du moment ou la poche est rompue il y a un risque infectieux, mais en général on s'attend à ce que la maman ait accouché dans les heures qui suivent.
Enfin rien à voir avec la rupture, mais péri ne signifie pas épisio!

1 personne trouve cette réponse interessante
Trouvez-vous cette réponse interessante ? oui | non
  • Sandra73 Et pourtant, la sage femme m' a proposé une rupture artificielle alors que mon bébé était encore haut, afin d' essayer de le faire descendre...!? Bien sûr que péri ne signifie pas épisio systématique, mais la péridurale fait également grimper le taux d' épisiotomie...oui, le risque de procidence existe aussi sur une rupture spontanée, mais de la même façon, le nombre de procidences est plus élevé avec une rupture artificielle. Aussi, chacun est libre de décider quels risques il veut prendre ou ne pas prendre, mais c'est très important de pouvoir le faire en connaissance de cause, en ayant un véritable choix. Nous sommes de plus en plus nombreuses à revendiquer le droit de ne pas subir notre accouchement et la très grande majorité des femmes ayant fait ce choix vivent une naissance qui leur laissera un souvenir extrêmement positif. A l' inverse, combien de femmes ont subi des gestes médicaux et gardent un souvenir amer de leur accouchement, voir un traumatisme ! Donc, n'est-il pas préférable de mettre toutes les chances de son côté pour offrir une belle naissance à la mère et son enfant ? C'est un moment rare et précieux et je ne prendrais pas le risque de tout gâcher pour gagner 30 minutes.
    il y a plus de 5 ans
  • ecrire un commentaire

Pour mon 1er accouchement la poche des eaux s'est rompue naturellement au tout début du travail. Ça tombait bien parce que c'est exactement ce que je voulais, quelque chose de naturelle. Du coup je n'ai pas eu à me poser la question.

Pour mon second accouchement, j'étais suivie par une sage femme libérale qui devait s'occuper de me faire accoucher. Au cours des visites prénatales, je lui avais dit que je ne voulais pas qu'on perce la poche des eaux, je voulais que la rupture soit naturelle. Et elle m'a fait comprendre que quand on perce la poche des eaux au bon moment pendant le travail, ça permet d'amplifier les contractions et d'accélérer le travail. Elle m'a dit qu'il était préférable de pouvoir choisir le moment où on allait rompre la poche des eaux afin d'avoir un meilleur contrôle sur le travail et de le rendre plus efficace. Quand la poche des eaux se rompt trop tôt, il n'y a plus de levier pour pouvoir intensifier le travail au bon moment (à part l'ocytocine). Et si on ne perce pas la poche des eaux au bon moment, les contractions sont moins efficaces que si la poche était rompue.

Et justement, pour ce 2ème accouchement, ma poche des eaux ne s'est rompue pas naturellement. Et c'est ma sage femme qui l'a percée quand j'étais dilatée à 6-7. Et effectivement, dès l'instant où elle a rompu la poche, les contractions se sont intensifiées et ça été très très vite ensuite.

Donc quand elle est percée au bon moment, rompre la poche des eaux peut vraiment constituer un élément important pour permettre d'accélérer le travail.

Me2
3916 pts
Trouvez-vous cette réponse interessante ? oui | non

Votre réponse

Vous devez être connecté pour pouvoir répondre à cette question.